Société Libre de l’Eure

5 mai 2012 : Aristide Briand, de l’Eure à l’Europe

mardi 20 mars 2012

Samedi 5 mai 2012 à 14 h 30
Conférence à Evreux aux Archives départementales

« Aristide Briand, de l’Eure à l’Europe »
par Yves Léonard

Le samedi 5 mai, la Société libre d’agriculture, sciences, arts et belles lettres de l’Eure donne la parole à Yves Léonard, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, chargé d’un cours sur l’histoire de l’Europe au XXe siècle, chercheur rattaché au Centre d’histoire de Sciences Po


Cette conférence aura lieu aux Archives départementales de l’Eure, 2 rue de Verdun, à partir de 14 h 30. Elle sera illustrée de projections en couleurs.

La célébration du 80e anniversaire du décès d’Aristide Briand (1862-1932) est l’occasion de rappeler le parcours hors du commun de cet homme d’État, Prix Nobel de la Paix en 1926, qui est loin d’occuper dans la mémoire nationale la place qui devrait lui revenir.

Parlementaire à la longévité impressionnante, vingt fois ministre, inamovible ministre des Affaires étrangères entre 1925 et 1932, onze fois président du Conseil, Aristide Briand est encore trop souvent perçu comme « insaisissable », comme un « prince de l’équivoque », un « monstre de souplesse », orateur certes talentueux mais un peu creux, comme pour mieux oublier le rapporteur et principal artisan de la loi de séparation des Églises et de l’État en 1905, « le pèlerin de la paix » qui, après le boiteux traité de Versailles dans lequel il n’a aucune responsabilité, a incarné la réconciliation franco-allemande avec Gustav Stresemann, enfin le promoteur aussi visionnaire qu’esseulé d’une Fédération européenne dès 1929.

A quelques jours du 9 mai, « Journée de l’Europe », cette conférence retrace l’itinéraire de ce précurseur de l’idée européenne, la personnalité à la fois attachante et déroutante de « l’ermite de Cocherel » qui, à partir de 1909, avait fait de ce village de l’Eure son havre de paix et où il a été inhumé : Aristide Briand, de l’Eure à l’Europe.

Entrée libre, gratuite et ouverte à tous.

Une du Petit Journal au jour de la huitième nomination d’Aristide Briand au ministère, en septembre 1931

Portrait

Portrait à la Chambre des Députés

Le même alors qu’il obtient la qualification d’Ermite de Cocherel


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 1298526 Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités :  Suivre la vie du site Les Conférences   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.9 + AHUNTSIC